Ah, les joies d’être parent : aider son petit chou à devenir propre, calmer ses crises et le convaincre de manger des légumes ! Pour ce qui est des légumes, du moins, nous pouvons vous aider. Selon leur âge, vos enfants doivent manger de 1 à 2 ½ tasses de légumes par jour. Voici comment les pousser dans cette bonne direction.

Ce n’est pas seulement pour le plaisir d’être difficiles. Certains légumes sont plus amers que d’autres et les papilles gustatives des enfants sont particulièrement sensibles au goût amer.

PROPOSEZ D’ABORD DES LÉGUMES SUCRÉS

Les légumes classés féculents, comme les carottes, les pois, le maïs et les patates douces, ont un goût plus doux et sucré, qui fait que les enfants ont tendance à les préférer. Il est inutile d’essayer de les inciter à manger des légumes amers comme les épinards, le brocoli et les radis.

MIXEZ-LES

Ajoutez des légumes aux mets préférés des enfants, comme la lasagne et le macaroni au fromage. Il ne s’agit pas de masquer le goût de ces légumes, mais de le neutraliser, car les composants qui rendent les légumes amers sont solubles dans le gras. Si vous voulez jouer un tour aux enfants, il existe des trucs pour dissimuler complètement certains légumes : la purée de chou-fleur se fond complètement dans une purée de pommes de terre ou une sauce crémeuse pour les pâtes ; la courgette râpée ou les épinards hachés finement disparaissent comme par magie dans les brownies.

INVITEZ-LES À FAIRE TREMPETTE

Une petite trempette dans une vinaigrette donne une touche de goût amusante aux crudités. Le fromage à la crème fait également une bonne trempette, surtout s’il s’agit d’une variété arômatisée. Le céleri et les carottes sont délicieux lorsqu’on les trempe dans du beurre d’arachide (ce qui ajoute des protéines). En fait, presque tous les condiments que vous avez au frigo valent la peine d’être essayés en tant que trempette : sauce barbecue, ketchup, moutarde, mayonnaise légère. Une idée : laissez les enfants explorer eux-mêmes différentes combinaisons de saveurs.

LAISSEZ LES ENFANTS JOUER AVEC LA NOURRITURE

Le jeu ne se transformera pas nécessairement en gâchis ! Coupez de fins bâtonnets de carottes et de poivrons, et invitez vos enfants à s’en servir pour créer des dessins dans leur assiette. Comme la plupart des enfants sont fascinés par les dinosaures, rappelez-leur que ces derniers se nourrissaient de plantes. Tenez une feuille de laitue au-dessus de la bouche de votre enfant et lancez-lui le défi d’étirer le cou pour la manger, comme l’aurait fait un brontosaure.

NE SOYEZ PAS MOUS…

Plusieurs des enfants (et adultes !) qui disent ne pas aimer les légumes veulent souvent dire qu’ils n’aiment pas les légumes trop cuits. Le fait de les faire bouillir trop longtemps transforme les légumes en une pâtée molle et sans goût. Essayez de cuire les légumes à la vapeur jusqu’à ce qu’ils soient tout juste tendres : ils conserveront leur goût, ainsi qu’une belle couleur intense et appétissante.

LES ENFANTS SONT DE BONS IMITATEURS

Si votre enfant ne vous a jamais vu manger de haricots verts, vous aurez beaucoup de difficulté à le convaincre de le faire ! En mettant dans votre propre assiette, à chaque repas, un aliment de chacun des groupes alimentaires, vous serez pour votre enfant un modèle de bonnes habitudes alimentaires.