skip to main content
Top

Gras trans

Le gras est un nutriment essentiel pour le corps. Pourtant, limiter la consommation de gras alimentaire (particulièrement de gras saturés et de gras trans) et de cholestérol aux niveaux recommandés joue un rôle indéniable dans une saine alimentation et peut aider à réduire les risques de problèmes de santé graves, dont l'insuffisance coronaire.

Tous les gras ne sont pas les mêmes :

  • Certains types de gras, comme les gras saturés et les gras trans, sont considérés comme étant moins sains. Ainsi, leur consommation doit être minime. Un surplus de gras saturés ou de gras trans peut causer l'élévation du niveau de cholestérol dans le sang, ce qui représente un facteur de risque en ce qui a trait aux maladies du coeur.
  • D'autres types de gras sont jugés « meilleurs pour vous » et se trouvent surtout dans les aliments végétaux (gras non saturés) et dans le poisson (acides gras oméga 3). Les gras non saturés (polyinsaturés et monoinsaturés) ne causent pas l'élévation du niveau du cholestérol dans le sang.
  • N'oubliez pas que tout type de gras peut fournir des calories excédentaires, ce qui cause à son tour un gain de poids. C'est pourquoi il est recommandé de toujours modérer sa consommation de gras.

Gras trans : toute la vérité

  • Les gras trans donnent aux aliments un goût et une texture agréables tout en leur procurant une meilleure stabilité en température élevée et une durée de vie plus longue en tablette.
  • Les gras trans sont des acides gras non saturés qui sont formés lors du traitement (hydrogénation partielle) des huiles végétales pour fabriquer le shortening, la margarine et les huiles utilisées pour la cuisson au four, la grande friture et la cuisson.
  • Les gras trans se trouvent aussi naturellement en petites quantités dans de nombreux aliments comme le boeuf et le veau, ainsi que les aliments contenant des matières grasses du lait comme le beurre, le lait entier, la crème, le formage et la crème glacée.

Les gras trans et vous :

  • Les gras trans, comme les gras saturés, font élever le niveau de cholestérol dans le sang encore plus que le font les gras non saturés.
  • Les conseils en matière d'alimentation, en ce qui a trait à la consommation de gras trans, continuent d'évoluer. Pourtant, une récente recommandation est de garder à son minimum la consommation de gras trans tout en profitant d'une alimentation adéquate du point de vue nutritif. Il est reconnu que les gras trans sont actuellement inévitables dans les régimes alimentaires normaux et que le fait de tenter d'éviter ces gras peut mener à des changements aux modes alimentaires qui peuvent à leur tour ne pas être avantageux pour la santé.

Les gras trans et Kraft :

  • Kraft s'engage à élaborer des ingrédients de rechange offrant les mêmes caractéristiques de goût, de texture et de fraîcheur que celles qu'offrent les gras trans, tout en vous offrant un meilleur apport nutritif. Ceci est sans contredit un grand défi dans toute l'industrie de l'alimentation, mais, actuellement, de nombreux produits sont actuellement reformulés et de nouveaux produits portant la mention mention « 0 g de gras trans » sont aujourd'hui livrés dans les marchés en vue de répondre à ce besoin de plus en plus pressant.
  • REMARQUE : Aux États-Unis, les produits peuvent porter la mention « sans gras trans » s'ils contiennent moins de 0,5 g de gras trans par portion. Au Canada, les produits doivent contenir moins de 0,2 g de gras trans par portion et doivent se conformer à d'autres exigences détaillées en ce qui a trait au contenu en gras saturés.
  • Kraft déploie ses efforts pour réduire ou éliminer les gras trans dans ses gammes de produits.

Combien de gras suffit ?

  • La quantité de gras (en grammes) devant être consommée par une personne varie en fonction du nombre de calories dont cette personne a besoin pour subvenir à ses exigences en matière d'énergie.
  • Les spécialistes nous recommandent d'opter pour un régime alimentaire à teneur modérée en gras (pas plus de 30 % du total des calories), à basse teneur en gras saturés (moins de 10 % du total des calories), à basse teneur en gras trans (aussi peu que possible en conservant un régime alimentaire sain) et à basse teneur en cholestérol (moins de 300 mg par jour). Cette recommandation en matière de gras alimentaires concerne les adultes en bonne santé et les enfants de cinq ans et plus et doit servir de pierre d'assise pour l'adoption de bonnes habitudes alimentaires qui durent toute la vie. (Remarque : Les lignes directrices en matière de gras alimentaires ne s'applique pas aux bébés et aux tout-petits de moins de deux ans. Après cet âge, les enfants doivent graduellement adopter un régime alimentaire qui, à l'atteinte de l'âge de cinq ans, ne contient pas plus de 30 % de calories provenant du gras [Source : Recommandations sur la nutrition pour les Canadiens, 2000]
  • Des aliments individuels, dont certains contiennent une teneur plus élevée de gras et d'autres une teneur plus modérée de gras, peuvent être combinés dans le cadre d'un régime alimentaire conforme à la recommandation de ne pas dépasser 30 % des calories provenant du gras. De façon semblable, des aliments individuels, dont certains contiennent une teneur plus élevée de gras saturés et d'autres une teneur plus modérée de gras saturés, peuvent être combinés dans le cadre d'un régime alimentaire conforme à la recommandation de ne pas dépasser 10 % des calories provenant du gras saturé.
  • Comme le gras est un nutriment essentiel à une bonne santé (le gras aide également à transporter les vitamines liposolubles), les spécialistes canadiens recommandent à leurs compatriotes de réduire le gras dans leur alimentation et non pas de l'éliminer. Il peut être difficile d'être fidèle à un régime alimentaire dont la teneur en gras est extrêmement basse. De plus, ces régimes peuvent vous faire souffrir d'une carence en micronutriments importants.
  • Une bonne façon de réduire dans votre alimentation le total du gras, et, souvent, du gras saturé, est de choisir des aliments « à basse teneur en gras », « à teneur réduite en gras » ou « sans gras ». Comme toujours, les calories comptent aussi. Ainsi, consultez l'information nutritionnelle sur les emballages des aliments que vous consommez pour voir le nombre de calories et les autres renseignements nutritionnels au sujet de vos choix alimentaires à teneur en gras modifiée.
AdChoices