skip to main content
Top
  1. Fiche de renseignements sur le diabète

Fiche de renseignements sur le diabète

Le diabète est un problème de santé de plus en plus fréquent qui touche environ 2 millions de Canadiens. Atteint de diabète, le corps ne peut plus utiliser correctement l’énergie qu’il tire de la nourriture. Non traité, le diabète peut déboucher sur de graves troubles de la santé. Pour bien des gens, il est possible de prévenir le diabète ou d’en retarder l’apparition. Il est donc crucial d’en comprendre les facteurs de risque et d’apporter des changements radicaux à son mode de vie.

Diabète 101

Lorsque vous mangez, votre corps décompose la nourriture en divers éléments qu’il transforme en un sucre appelé glucose. Le glucose circule dans tout votre corps, véhiculé par le sang. Votre pancréas produit une hormone appelée insuline, laquelle est nécessaire pour « débloquer » les cellules de votre corps afin que le glucose puisse entrer et devenir source d’énergie. Le pancréas du diabétique ne produit pas l’insuline ou celle ci n’est pas absorbée correctement par les cellules. À la longue, des niveaux de glucose constamment élevés dans le sang peuvent causer des dommages à diverses parties du corps, notamment aux yeux, aux vaisseaux sanguins, aux nerfs et aux reins. Le diabète fait aussi grandement augmenter les risques de développer une maladie cardiaque et d’être terrassé par un accident vasculaire cérébral.

Types de diabète

Il y a plusieurs types de diabète, qui sont tous gérés en faisant des choix alimentaires judicieux, en s’adonnant à de l’activité physique et, dans certains cas, en prenant des médicaments par la bouche ou des injections d’insuline. Voici les quatre types :

  • État prédiabétique : Il s’agit d’une affection caractérisée par des niveaux de glucose anormalement élevés dans le sang, mais qui ne sont pas assez élevés pour être considérés comme étant du diabète. En changeant votre alimentation et en faisant plus d’activité physique, vous pouvez retarder l’apparition de cet état prédiabétique et empêcher qu’il n’évolue au type 2.
  • Diabète de type 2 : Ce type de diabète est le plus fréquent. Il se développe quand le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline ou quand l’organisme n’utilise pas efficacement l’insuline qui est produite. Il se retrouve tant chez les enfants que chez les adultes, mais le plus souvent chez les personnes qui souffrent d’embonpoint. Si vous avez un diabète de type 2, il est important de respecter votre régime alimentaire et de prendre votre médication de même que de surveiller de près vos taux de glucose dans le sang.
  • Diabète de type 1 : Le diagnostic de ce type de diabète est généralement posé au cours de l’enfance ou de l’adolescence. Il est dû à l’incapacité du pancréas de produire de l’insuline, ou d’en produire une quantité insuffisante. Les personnes atteintes de ce type de diabète doivent s’injecter de l’insuline tous les jours et suivre de très près leurs niveaux de glucose sanguin.
  • Diabète gestationnel : Ce type de diabète survient pendant la grossesse. Habituellement, il disparaît au terme de la grossesse, mais il peut faire augmenter le risque de diabète chez la mère plus tard dans sa vie.

Évaluez vos risques de devenir diabétique

En connaissant quels sont les risques de diabète pour vous, vous avez alors la chance de le prévenir ou d’en retarder l’apparition. Si vous êtes atteint de diabète, le dépistage précoce peur aider à prévenir de graves problèmes de santé. On conseille aux médecins de faire le dépistage de toute personne présentant des risques de diabète, notamment toute personne de plus de 40 ans et toute personne qui a au moins un des facteurs de risque suivants :

  • présente des signes de surpoids ou d’obésité, spécialement si l’excédent de poids est localisé autour de la taille;
  • a des antécédents familiaux de diabète;
  • a un taux élevé de cholestérol ou d’autres lipides dans le sang;
  • a une tension artérielle élevée;
  • a développé un diabète pendant la grossesse ou donné naissance à un bébé pesant plus de 8 livres;
  • appartient à un groupe ethnique à risque élevé (d’origine autochtone, latino-américaine, asiatique, sud-asiatique ou africaine).

Les mesures à prendre dès maintenant

Les petits changements que vous apportez à ce que vous mangez et à l’exercice que vous faites peuvent faire une grande différence en améliorant vos chances face au diabète. Si vous souffrez d’embonpoint, vous pouvez perdre de 5 % à 10 % de votre poids (de 10 à 20 livres pour quelqu’un qui en pèse 200) juste en mangeant mieux et en faisant 30 minutes d’activité physique modérée au moins 5 jours par semaine. Vous réduisez ainsi le risque de développer le diabète. Pour commencer, ajouter une nouvelle stratégie de vie saine à chaque semaine.

Réduisez les portions dans votre assiette. Réduisez un peu toutes vos portions et ne vous servez pas une deuxième fois. Cette stratégie pourtant simple vous permet de manger quelques calories de moins et de perdre graduellement du poids.

Manger à des heures régulières. Faites en sorte que votre corps a toujours le carburant et l’eau dont il a besoin pour maîtriser la sensation de faim et de soif qui déclenchent des fringales ou vous poussent à trop manger aux repas. Si vous avez besoin d’une collation, mangez des crudités ou un fruit, une poignée de noix ou des craquelins de grains entiers.

Optez pour la bonne forme. Tous les jours, essayez différents aliments sains de chaque groupe — comme des pains et des céréales de grains entiers, des fruits, des légumes, des viandes maigres, de la volaille et du poisson, et des produits laitiers écrémés ou à faible teneur en gras.

Éliminez les traces de gras. Sautez, grillez ou cuisez vois aliments au four avec un aérosol antiadhésif ou du bouillon. Utilisez moins d’huile et de beurre. Comparez les étiquettes nutritionnelles d’aliments semblables et choisissez les produits qui contiennent moins de gras, surtout les lipides saturés et les gras trans.

Mangez lentement. Rappelez vous qu’il faut 20 minutes à votre estomac pour envoyer à votre cerveau le signal de satiété. Prenez le temps de savourez chaque bouchée et d’être attentif aux signaux que vous donne votre corps.

Bougez tous les jours. Rappelez vous qu’il faut 20 minutes à votre estomac pour envoyer à votre cerveau le signal de satiété. Prenez le temps de savourez chaque bouchée et d’être attentif aux signaux que vous donne votre corps.

Faire des efforts pour prévenir le diabète, ça vaut la peine ! Même de petits changements peuvent vous faire sentir beaucoup mieux et améliorer grandement votre qualité de vie.

Consultez ces délicieuses recettes santé pour voir si elles peuvent s’insérer dans de saines habitudes alimentaires et aider à prévenir ou à gérer le diabète.

AdChoices