skip to main content
Top

Des besoins uniques à chacun

L’hydratation

Le corps humain est composé de 55 à 75 % d’eau. L’eau représente environ 83 % du sang, 73 % de la masse musculaire, 25 % de la masse graisseuse et 22 % des os. Le fait de boire de l’eau ou d’autres liquides aide donc à :

  • réguler la température du corps, le rythme cardiaque et la pression sanguine
  • éliminer les déchets
  • acheminer les nutriments vers toutes les parties du corps
  • lubrifier les articulations
  • faciliter la digestion
  • maintenir la peau ferme et bien nourrie
  • réduire les risques de calculs rénaux
  • maintenir le niveau d’énergie.

Certaines études ont également démontré que le fait de boire de l’eau peu agir comme coupe-faim dans le cadre d’un régime d’amaigrissement. Mais comment savoir combien d’eau nous devrions boire et quels sont les breuvages recommandés ?

Les besoins en hydratation varient d’un individu à l’autre, et de jour en jour. Aucune donnée scientifique ne prouve que chaque individu devrait boire 8 verres d’eau par jour. En moyenne, les adultes ont besoin de 2 à 3 litres d’eau, soit de 9 à 12 tasses de liquides par jour.

Le but de l’hydratation est d’assurer le fonctionnement adéquat des systèmes du corps. Un taux de déshydratation de seulement 2 % peut affecter les performances intellectuelles et athlétiques. La déshydratation peut également faire hausser le taux de glucose sanguin, car ce dernier devient davantage concentré lorsqu’il y a moins de fluides dans le corps. C’est la raison pour laquelle il est important de boire et de rester hydraté avant que n’apparaissent les signes de la déshydratation.

Un adulte perd environ 10 tasses d’eau par jour seulement en respirant, en transpirant et en urinant. Cette quantité peut facilement être remplacée en mangeant et en buvant régulièrement. Toutefois, passer de longues périodes de temps sans boire peut entraîner de la fatigue, des maux de tête et d’autres symptômes indicatifs d’une légère déshydratation.

Les signes de la déshydratation

  • bouche sèche et collante
  • somnolence et fatigue
  • soif
  • peau sèche
  • moins d’urine et urine foncée

  • maux de tête
  • étourdissements ou vertiges
  • crampes musculaires
  • nausées
  • frissons
  • constipation

Quels liquides doit-on boire ?

L’eau demeure le meilleur choix, car elle étanche la soif et ne contient pas de calories. Mais il ne faut pas nécessairement engloutir de grandes quantités d’eau pour rester hydraté. L’eau que contiennent les légumes, les fruits et autres aliments, ainsi que les boissons telles que le thé, le café et le lait, contribue également à maintenir l’hydratation.

L’hydratation pendant l’activité physique

Il est important d’augmenter l’apport de liquides lorsque l’on est actif, surtout lorsque la température est un facteur à prendre en compte. Afin de déterminer la quantité de liquides dont vous avez besoin, pesez-vous avant et après une activité. Buvez suffisamment pendant et après l’activité et ce, afin que votre poids soit le même avant et après celle-ci.

Si vous souhaitez faire davantage d’activité physique, parlez-en d’abord à votre médecin afin de le faire en toute sécurité. L’exercice peut émousser la soif, alors rappelez-vous de prendre plusieurs petites gorgées de liquide lorsque vous pratiquez une activité physique.

Trop n’est pas mieux

Le fait de boire trop d’eau peut également causer des problèmes. Un niveau de sodium trop bas (hyponatrémie) est une condition potentiellement mortelle qui se manifeste chez les athlètes lorsqu’ils boivent trop d’eau au cours d’un exercice très intense et soutenu. L’eau dilue alors le sodium présent dans le corps, sans remplacer les électrolytes qui sont perdus. L’hyponatrémie se voit habituellement chez les athlètes d’endurance, comme les triathlètes et les marathoniens, mais peut affecter également une personne ordinaire, surtout celles qui suivent un régime alimentaire à faible teneur en sodium.

Les signes de l’hyponatrémie (intoxication par l’eau)

Les signes de l’hyponatrémie

  • gain de poids ou rétention d’eau
  • confusion mentale
  • faiblesse généralisée

Peut entraîner :

  • des convulsions
  • le coma
  • la mort

Conseils pour maintenir l’hydratation

  • « Mangez » votre eau. Tous les aliments contiennent une certaine quantité d’eau et contribuent donc à maintenir l’hydratation. Une orange, par exemple, est composée d’eau à 90 %. Le taux d’humidité des aliments représente environ chez un individu 20 % de sa consommation quotidienne d’eau.
  • Buvez de l’eau au travail. Un horaire de travail chargé ne doit pas être un prétexte pour ignorer les signes de la soif. En buvant régulièrement de petites gorgées d’eau, vous aurez l’esprit alerte tout au long de la journée.
  • Ajoutez de la saveur. Nous sommes tous portés à boire quelque chose qui a bon goût. Si vous n’aimez pas l’eau nature, c’est facile de l’arômatiser avec une préparation pour boisson hypocalorique ou encore, un quartier de citron, de lime ou d’orange, ou une tranche de concombre.
  • N’évitez pas le café ou le thé.  Contrairement à la croyance populaire, les boissons caféinées ne sont pas déshydratantes. Bien que la caféine soit légèrement diurétique, cet effet est compensé par la quantité d’eau que contient une tasse de café ou de thé.
  • Évitez l’alcool.  L’alcool est plus déshydratant que les autres breuvages et peut faire baisser le taux de glucose dans le sang jusqu’à 24 heures après sa consommation ! Si vous prenez des médicaments pour le diabète, demandez l’avis de votre médecin afin de consommer de l’alcool en toute sécurité. Consommez toujours de manière responsable en suivant la recommandation de l’Association canadienne du Diabète, qui suggère un maximum de deux consommations par jour pour les hommes et d’une consommation par jour pour les femmes.

L’eau est le nutriment le plus essentiel pour le corps. Gardez-le heureux en lui donnant chaque jour les liquides dont il a besoin.

Le contenu de cette infolettre n’est donné qu’à titre informatif. Il ne doit pas remplacer l’avis d’un professionnel de la santé, un diagnostic ou un traitement. Consultez toujours un médecin ou autre professionnel de la santé qualifié pour toute question reliée à un problème de santé.

AdChoices