skip to main content
Top

Petit-déjeuner

Comment bien commencer la journée? En prenant un petit-déjeuner équilibré à la même heure tous les jours pour vous aider à rester en santé et à gérer votre diabète. Le petit-déjeuner est également essentiel pour un contrôle optimal de la glycémie et du poids. Ce repas du matin modère votre appétit et vous empêche de trop manger plus tard dans la journée. Aussi souvent que possible, essayez de maintenir un horaire régulier pour le petit-déjeuner.

Pour composer un excellent petit-déjeuner, l'Association canadienne du diabète recommande d'inclure des aliments provenant de trois ou quatre groupes alimentaires identifiés dans le Guide alimentaire canadien1. Incluez donc du pain ou des céréales de blé entier, des protéines comme des oeufs, du fromage à faible teneur en gras ou du beurre d'arachide, du lait ou des substituts du lait à faible teneur en gras, et un fruit1. Consultez une diététiste ou un conseiller en diabétologie pour établir les aliments qui vous conviennent le mieux au petit-déjeuner. Par exemple, un petit-déjeuner sain, tel que recommandé par l'Association canadienne du diabète dans son document Principes de base pourrait comprendre1 :

½ tasse de céréales froides
1 tranche de pain de blé entier grillée
2 c. à soupe (30 mL) de beurre d'arachide
1 orange
1 tasse de lait à faible teneur en gras
Thé ou café

Mais, tout le monde n'est pas amateur de petits-déjeuners. Le manque de temps ou d'appétit est l'excuse la plus fréquente pour sauter le repas matinal. Si tel est votre cas, un petit peu de planification peut donner de bons résultats! Vous êtes pressé? Prévoyez un petit-déjeuner composé d’une portion de céréales non sucrées à forte teneur en fibres ou d’un muffin faible en sucre que vous aurez préparé à la maison au cours de la fin de semaine, d’une portion de lait ou de latte à faible teneur en gras et d’un fruit, un repas matinal complet et facile!. Vous trouverez plusieurs suggestions sur www.kraftcanada.com/diabete. Si vous n'avez pas faim quand vous quittez la maison, apportez votre petit-déjeuner avec vous et assurez-vous de le consommer avant 10 h, car il ne doit pas remplacer votre repas du midi.

Les gens atteints de diabète ont souvent un taux élevé de glycémie à jeun, au moment du réveil. Il est parfois difficile de cerner la cause de cet état; est-ce le corps qui se prépare pour la journée en libérant plus de glucose, type de sucre et principale source d'énergie du corps, ou est-ce que le corps compense pour un faible taux de sucre pendant la nuit?

Un goûter léger avant de dormir peut prévenir un taux élevé de glycémie à jeun, au moment du réveil; ce goûter devrait comprendre des glucides et des protéines complexes comme quatre craquelins de blé entier avec 30 g de fromage à faible teneur en gras, ou 4 cuillères à soupe de beurre d'arachide à la place du fromage. Continuez de prendre un petit-déjeuner équilibré pour contribuer à stabiliser le taux de glycémie et améliorer la sensibilité à l'insuline, soit la capacité du corps à absorber et utiliser le glucose comme source d'énergie. Si votre taux de glycémie continue d’être élevé quand vous êtes à jeun, au moment du réveil, consultez un diététiste, un conseiller en diabétologie ou un médecin.

Le petit-déjeuner est essentiel à tout régime alimentaire, et plus particulièrement lorsqu'il s'agit de contrôler le diabète. Inscrivez donc ce repas au menu de tous vos matins!

  1. Association canadienne du diabète. (2010). Principes de base. Lignes directrices de pratique clinique de l'ACD.
  2. Association canadienne du diabète. (2012). Petit-déjeuner en boîte. Dialogue sur le diabète.
  3. Pereira, Erickson, McKee, et al. (2011). La fréquence et la qualité des petits-déjeuners peuvent avoir un effet sur la glycémie et l'appétit chez les adultes et les enfants. The Journal of Nutrition.
  4. Astbury, Taylor, Macdonald. (2011). La consommation d'un petit-déjeuner influence l'appétit, l'apport énergétique et les réactions métaboliques et endocriniennes aux aliments consommés plus tard dans la journée chez les hommes qui ont l'habitude de déjeuner. The Journal of Nutrition.
  5. Klein, Sheard, Pi-Sunyer, Daly, et al. (2004). Contrôle du poids en modifiant le mode de vie pour prévenir et contrôler le diabète de type 2 : Explication et Stratégies. ADA Statement.
  6. Association canadienne du diabète. (2011). Gestion du poids et du diabète. Lignes directrices de pratique clinique de l'ACD.
  7. American Diabetes Association. (2008). Rocky Morning Highs? Diabetes Forecast: The healthy living magazine.
AdChoices